Déclaration sur le résultat du second tour des élections législatives du 18 juin 2017

Le mouvement Nouvelle Politique constate que les résultats du second tour des élections législatives attestent d’une volonté de renouvellement sans précédent pour lequel il importe cependant de rester vigilant.

Les résultats du second tour des élections législatives confirment que les partis traditionnels ne bénéficient plus que d’une confiance citoyenne érodée par des décennies de promesses non tenues. 

Ils témoignent également des profondes limites d’un mode de scrutin qui ne permet pas de représenter fidèlement l’expression d’un pluralisme politique pourtant essentiel à la vie démocratique.

La promesse d’un renouveau apparaît être tenue s’agissant de l’apparition de nouvelles figures de la politique locale, mais ce renouveau n’augure pas nécessairement d’une amélioration de la pratique politique avec une Assemblée nationale plus que jamais fragilisée par une faible représentativité – compte tenu du taux de participation au scrutin historiquement bas – et des députés dont on peut s’interroger sur la capacité à incarner la représentation nationale, dans la mesure où ils ont été recrutés puis officiellement investis par une commission nationale respectant des critères fixés par le Président de la République.

Dans un contexte social fragilisé, le mouvement Nouvelle Politique exprime donc sa préoccupation quant au bon fonctionnement de la nouvelle Assemblée. Il sera particulièrement vigilant sur la qualité des textes législatifs et le respect de l’expression des différentes sensibilités républicaines, gage d’une démocratie saine. En effet, on ne peut se contenter d’une simple substitution d’une classe politique par une autre sans aucun changement des pratiques ; or, une véritable transformation de la pratique politique est indispensable à travers une implication réelle des citoyennes et des citoyens.